Concessionnaires, donnez aux clients ce qu’ils veulent, s’il vous plaît : La possibilité d’acheter une voiture en ligne.

Si l’année 2020 a été marquée par le confinement et son effet sur les marchés, c’est que de plus en plus de gens acceptent désormais d’acheter en ligne.

Il suffit de regarder le graphique des actions d’Amazon, de Shopify ou de Lightspeed’s pour constater que ces entreprises ne se sont pas seulement redressées, elles ont prospéré et dominé.

Amazon est à +50%, Lightspeed à +128% et Shopify à +180% depuis le début de l’année 2020.

Ce n’est pas une simple tendance. C’est un véritable changement.

Le confinement à cause de la COVID-19 a forcé toutes les tranches d’âge à adopter un nouveau comportement d’achat en ligne et maintenant qu’ils l’ont fait, ils ne se contentent pas de remarquer que ce n’est pas difficile; c’est en fait assez pratique !

En octobre 2020, Google a présenté les données de son 15e événement annuel Think Auto en disant : “40 % de la population des millénariaux et 29 % de la population totale envisageraient désormais d’acheter leur prochain véhicule en ligne”

Et j’ai personnellement vu l’adoption des achats en ligne en action. Ma mère de 67 ans commande maintenant son épicerie avec son iPhone. Mon beau-père, récemment retraité, vient d’acheter un abonnement pour du papier toilette sur Amazon.

Oui, je l’admets, ce sont des preuves anecdotiques et personnelles qui soutiennent mon point de vue, mais elles s’alignent sur le sentiment de Google selon lequel le magasinage en ligne fait de plus en plus partie de nos vies.

En outre, le fait que ce groupe envisage de faire des achats en ligne signifie que ce mécanisme d’achat n’est plus considéré comme une solution de “marché précoce”, mais qu’il a réussi (et avec ferveur) à franchir le gouffre de l’adoption pour être fermement implanté dans le marché grand public.

Le service en ligne EST un meilleur service à la clientèle.

Certains concessionnaires estiment qu’aucun service en ligne ne peut remplacer le service à la clientèle en personne que leurs vendeurs peuvent fournir au client.

Contrairement à ce que pensent certains concessionnaires, il est de plus en plus évident que la vente en ligne de leurs véhicules permet d’améliorer le service à la clientèle par rapport à la vente en personne.

Dans un entretien avec Chris Sutton, vice-président de J.D. Power pour le commerce automobile, CNBC écrit : “Les clients n’aiment souvent pas du tout le long processus consistant à s’asseoir dans le bureau des finances et des assurances du concessionnaire, à remplir des documents et à négocier les conditions de l’accord. Souvent, ils ne savent pas quels produits leur sont proposés, comme les extensions de garantie et les contrats de service. Ils se sentent également mal préparés à la négociation”.

L’article poursuit en disant que “Une façon évidente de fournir ces informations est en ligne. Le commerce électronique a imprégné d’innombrables industries, mais les ventes automobiles ont été lentes à se déplacer en ligne”.

La récompense vaut le travail

Il est compréhensible que la transformation d’une concession automobile traditionnelle faite de briques et de mortier en une concession automobile moderne “brique et clic” nécessite un engagement total de toute l’entreprise, y compris les ventes, les finances et le marketing (pour n’en citer que quelques-uns).

Tout comme les concessionnaires ont dû s’adapter et créer des départements Internet lorsque davantage de personnes ont soumis plus de requêtes en ligne plutôt que d’appeler, les concessionnaires devront adapter la structure de leurs opérations lors de la mise en œuvre de la vente au détail numérique.

Cela étant dit, le logiciel lui-même est la partie facile.

Pour tout dire, oui, Leadbox a des partenariats avec des outils de vente au détail numérique. La mise en œuvre de la vente au détail numérique dans vos concessions est maintenant beaucoup plus simple qu’elle ne l’était auparavant.

Les éditeurs de logiciels comme MotoInsights, AutoFi et VINN proposent des fonctionnalités adaptées à la législation et aux spécificités des concessionnaires automobiles canadiens, et beaucoup d’entre eux peuvent être opérationnels en moins d’un mois.

L’achat de voitures en ligne n’est pas une lubie, il est là pour rester. Certains concessionnaires peuvent penser que ce n’est pas encore le cas, mais n’oubliez pas que même les meilleurs et les plus brillants d’entre eux se sont déjà trompés :

Les concessionnaires, s’il vous plaît, donnez aux clients ce qu’ils veulent : La possibilité d’acheter une voiture en ligne.