Des prévisions audacieuses pour la technologie des concessionnaires automobiles en 2021 (et ce que les concessionnaires peuvent faire à ce sujet)

Si quelque chose a dominé 2020 (autre que le coronavirus), c’était la volonté du monde entier d’adopter de nouvelles technologies.

Amazon, Shopify, Uber Eats – même Peloton – ont tous atteint des niveaux records en termes de nouveaux comptes, de nombre de transactions et de revenus.

Ce que cela nous a appris, c’est qu’aucune pandémie n’empêchera les gens de vivre, de faire du shopping ou d’acheter des biens.

Donc, avec 2020 fermement derrière nous et quelques vaccins en cours de distribution, quelles tendances du marketing numérique offertes aux concessionnaires automobiles resteront, lesquelles disparaîtront et lesquelles émergeront.

Voici 4 prédictions audacieuses qui affecteront l’industrie automobile, et ses concessionnaires, en 2021.

De plus en plus de gens achèteront des voitures entièrement en ligne

C’est INÉVITABLE.

Oui, beaucoup de gens voudront toujours les tester pour voir s’ils aiment ce qu’ils ressentent au volant de la voiture, mais même cela est en baisse.

Selon un article de V12 Data, «Lorsqu’on leur a posé des questions sur les nouvelles alternatives d’achat de voitures, 54% ont déclaré qu’ils« aimeraient »pouvoir vendre ou acheter une voiture à domicile et 42% accepteraient bien d’acheter une voiture sans essai routier, en autant que l’on dispose d’une certaine forme de garantie.

Et cet article date de 2017.

Plus tôt en 2020, lors du 15e événement virtuel annuel Think Auto, Google a révélé que: “40% de la population de millénariaux et 29% de l’ensemble de la population [des répondants canadiens au sondage] envisageraient désormais d’acheter leur prochain véhicule en ligne.”

Nous avons vu les concessionnaires adopter la vente au détail numérique, mais si la pandémie nous a appris quelque chose, c’est que les gens qui n’avaient pas l’habitude d’acheter des choses en ligne essaient maintenant, l’apprécient et le préfèrent.

Cette acceptation allait finir par arriver, mais la pandémie a accéléré l’adoption de tout achat en ligne – véhicules compris. Alors pourquoi la combattre?

Les concessionnaires doivent commencer le processus permettant la vente au détail numérique – sinon pour l’ensemble de la transaction, à tout le moins pour faire des demandes de financement ou accepter des dépôts. Si les clients cherchent à acheter vos véhicules, ne leur compliquez pas la tâche. Mais rappelez-vous, tout commence par le processus en magasin – pas par la technologie.

Plus de gens couperont le cordon

Saviez-vous qu’à un certain moment, le téléviseur de votre salon était utilisé par des gens pour regarder des émissions qui n’étaient PAS à la demande? Inouï, non? Je veux dire, comment vivions-nous un style de vie aussi sauvage?

Tout comme acheter des choses en ligne quand nous le voulions (merci, Amazon), Netflix, Youtube, Amazon TV, Crave et une foule d’autres services de streaming permettent désormais aux gens de regarder des émissions de télévision quand et où ils le veulent, et sur l’appareil de leur choix.

Qu’est-ce que cela a à voir avec votre concession?

La publicité télévisée est coûteuse à réaliser et à diffuser. Maintenant que de plus en plus de personnes regardent des émissions et des vidéos en ligne, votre publicité sur des services comme Youtube est beaucoup plus rentable, mesurable et efficace pour promouvoir votre concession.

Selon Google, 63% des acheteurs de voitures déclarent utiliser Youtube dans le cadre de leur parcours de recherche lorsqu’ils achètent un véhicule.

Les concessionnaires peuvent profiter de ce changement en utilisant une partie de leur budget marketing pour promouvoir leur concession sur YouTube ou d’autres services de streaming comme Roku. Ces services permettent un ciblage hyper-spécifique de votre public et il est facile de voir que la publicité pour votre magasin Ford sur le nouveau Bronco ou le Mach-E sur YouTube attirera de nombreux regards et une plus grande reconnaissance de votre concession.

Si vous dépensez actuellement de l’argent dans les médias traditionnels, il est certainement temps de transférer ces dollars sur YouTube.

Google IA sera plus intelligent que vous en matière de publicité numérique.

Pour ma part, je souhaite la bienvenue à notre nouvelle Intelligence Artificielle Google,  seigneur de la publicité numérique. (… ou ont-ils aussi infiltré mon esprit.)

L’époque des tests A / B manuels des mots clés, du texte d’annonce ou des méthodes de ciblage est révolue. Voici le jour où vous entrez tous vos véhicules dans notre technologie de marketing d’inventaire en tandem avec la machine de Google et laissez les machines faire leur magie.

Il a été démontré à maintes reprises que les algorithmes de Google fonctionnent BEAUCOUP mieux pour attirer les acheteurs de voitures que n’importe quel test A / B créé manuellement.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’élément humain ou créatif dans la création de slogans, de textes publicitaires ou de descriptions. C’est que les concessionnaires n’ont plus besoin de les «modifier» pour obtenir un meilleur résultat. Désormais, vous pouvez simplement ajouter toutes les versions de votre contenu créatif publicitaire et laisser les machines les «optimiser» pour obtenir le meilleur résultat possible.

Les concessionnaires peuvent en profiter en sélectionnant des partenaires qui diffusent de la publicité numérique avec des scores d’optimisation Google Adwords élevés. Notés sur 100, ces scores montrent essentiellement à quel point l’agence est bien adaptée à l’utilisation du moteur d’intelligence artificielle de Google pour obtenir des résultats. Plus le score est élevé, mieux c’est.

La connaissance de vos produits par les consommateurs sera bien supérieure à celle de votre personnel des ventes

Non, vous ne l’imaginez pas, vos clients en savent plus que vous sur le véhicule que vous vendez – et vraiment, pouvez-vous leur en vouloir?

La quantité d’informations à portée de main est stupéfiante.

Une recherche rapide sur “quel Ford Bronco acheter” sur Google montre les résultats de Ford, Car and Driver, Motortrend, Motor Authority, CNet, Consumer Reports – la liste continue dans les 85 000 000 résultats (dérisoires) de Google.

Non seulement cela, mais la quantité de critiques vidéo, d’articles de presse et d’images est presque infinie.

Maintenant, utilisons cet exemple et plongeons dans «Nissan Armada» ou «Mercedes-Benz glc 300» ou «Kia K5» et vous pouvez facilement voir pourquoi c’est plus que ce que n’importe quel représentant commercial raisonnable serait en mesure de suivre.

Avec toutes ces informations, les consommateurs veulent acheter, ils ne veulent pas qu’on leur vendent. Les concessionnaires devront accepter ce déséquilibre des informations et réduire les frictions liées aux ventes en donnant aux clients les outils dont ils ont besoin pour prendre eux-mêmes une décision.

Des outils tels que les dépôts en ligne, des prix transparents et de vraies photos de tous les véhicules en inventaire.

N’oubliez pas, au moment où ils viennent vous voir, ils ont fait leurs recherches et ont pratiquement déjà pris leur décision sur ce qu’ils veulent.

Voilà, 4 prédictions audacieuses qui façonneront le paysage des concessionnaires automobiles pour 2021. Quelles sont les vôtres?

N’hésitez pas à partager vos réflexions avec moi directement à ian@leadboxhq.com.